Agroécologie : l’agriculture biologique est respectueuse de l’environnement, des animaux et des plantes. Elle utilise les ressources avec ménagement et développe les énergies renouvelables en vue de réduire son empreinte écologique.

Biodiversité : l’agriculture biologique favorise la diversité de la flore, de la faune et des écosystèmes par des mesures ciblées (p. ex. bandes florales, haies, tas de pierres…). Elle contribue ainsi à préserver la biodiversité.

Fertilité des sols : à l’aide de mesures culturales, elle maintient et/ou améliore la fertilité des sols et lutte contre leur tassement. Elle souhaite ainsi préserver les sols agricoles pour les générations actuelles et futures.